Joëlle Evita est artiste plasticienne auteur et conteuse.

La relation entre l’écrit et l’image est le fils conducteur de son travail, ce lien, cet entre-deux qui parle d’une quête que chaque être va peut-être accomplir sur son chemin de vie. 

De la genèse aux mythes, du conte à la poésie, l’inspiration, de ses dessins de sa peinture et de ses sculptures. Prend naissance à travers le fils rouge des thèmes qu’elle développe par l’écriture picturale

 La littérature orale africaine là fascine également par son contenu ; parole vivante qui rebondit d’une bouche à l’autre, trace et mémoire du temps, comme un arbre à l’infini, qu’elle traduit par des signes comme un alphabet qui se révèlent par des tracés symboliques, des scènes qui mettent en évidence la présence de l’homme et de son histoire.

        La gamme de ses pratiques artistiques est riche, allant du dessin à la peinture, de la technique mixte à la sculpture. Les moyens techniques qu’elle utilise le sont tout autant, partant du crayon, de la peinture, du papier, de la toile et de la terre, jusqu’à l’usage du béton. D’une façon poétique, elle décrit ses sources d’inspirations comme étant le rapport à l’âme dans la quête du primitif et de l’origine du monde.